Lettre ouverte aux citoyens de Champagne-Mouton

envoyée par les soeurs de Holly Maddux au quotidien Charente Libre le 6 février 1999, jamais publiée

Dans l'émission TV "Vrai Journal" (Canal Plus) du dimanche 10 janvier, certains malentendus et attitudes ont été exprimés, qui peuvent, s'ils ne sont pas contrecarrés, générer un climat social bien préjudiciel aux intérêts des citoyens de la région.

1. Le maire de Champagne-Mouton constate que le village a "adopté" Ira Einhorn comme un des leurs. On doit noter, cependant, que cet "adopté", à Champagne-Mouton depuis 5 ans, ne parle pas toujours le français. Et le sentiment qu'il est "un des leurs" est en fait loin d'être unanime, et beaucoup de ceux qui sont actuellement mal informés ou indifférents pourraient être choqués en apprenant des preuves accablantes et de la brutalité du crime.

2. La famille de Holly Maddux et toutes autres personnes travaillant avec eux pour l'extradition d'Einhorn n'ont aucune intention de monter un boycott, quel qu'il soit, qui risque de heurter des amis potentiels sans atteindre le but voulu.

3. Il n'y a aucune "grosse machine" gouvernementale, de la presse, de la CIA, du FBI, ... qui fait pression sur la procédure d'extradition, ni de puissant bloc intégriste qui manipule l'opinion américaine, comme dit le 'Vrai Journal' et M. Einhorn.

4. Nous ne voulons rien faire qui heurte le souvenir de notre chère soeur, une jeune femme de dignité : artiste, ballerine, francophile, francophone, une personne de grande sollicitude.

Nous attendons la décision des juges à Bordeaux le 18 février 1999, et nous espérons bien qu'on se rende compte, au moment de prendre cette décision, que des déclarations comme celles qui ont été faites dans l'émission "Vrai Journal" sont inexactes.

Cordialement,

Meg, Mary et Buffy

Margaret "Meg" Maddux Wakeman
Mary Maddux
Elisabeth "Buffy" Maddux Hall



Einhorn page principale
Amgot page d'accueil