La chambre d'accusation de la cour d'appel de Bordeaux a repousse sa decision sur l'extradition d'Ira Einhorn

La chambre d'accusation de la cour d'appel de Bordeaux a repousse au 18 fevrier la decision qu'elle devait prendre mardi 12 janvier a propos de la demande d'extradition vers les Etats-Unis dont est l'objet Ira Einhorn, figure emblematique de l'Amerique des annees 70, condamne pour meurtre en Pennsylvanie.

Les episodes de cette histoire sont nombreux. Le premier commence en 1977 en Pennsylvanie, quand le corps de la petite amie d'Ira Einhorn, Holly Maddux, est retrouve dans son appartement. Le leader hippie crie au complot monte par la CIA. Quelques semaines avant son proces en 1981, il prefere s'enfuir. Pendant seize ans, d'abord sous son vrai nom puis sous des noms d'emprunt, il fuit la police anglaise, irlandaise, suisse, suedoise et danoise. En janvier 1993, il s'installe dans un petit village charentais avec une Seudoise qui est devenue sa femme. Mais, a la suite d'une demarche administrative, le couple est repere en 1994 par la police suedoise (Le Monde du 23 septembre 1997).

L'ancien gourou du New Age est arrete une premiere fois le 13 juin 1997. La justice americaine avait demande son extradition. Elle voulait ramener celui qui avait ete condamne par contumace a Philadelphie en 1993 a la prison a perpetuite pour assassinat. Mais le 6 decembre 1997, la cour d'appel donne un avis defavorable a son extradition: elle reproche notamment a la procedure in abstensia (sic) en Pennsylvanie de ne pas offrir au fugitif condamne par contumace la possibilite d'un nouveau proces (Le Monde du 6 decembre 1997).

Quelques jours apres, le Senat americain (sic) vote un amendement de la loi penale de Pennsylvanie qui autorise un nouveau proces pour toute personne refugiee dans un pays etranger qui refuse de l'extrader. Nouveau mandat d'arret, nouvelle arrestation d'Ira Einhorn le 21 septembre 1998 et nouvelle demande d'extradition des Etats-Unis. C'est a cette demande d'extradition que la chambre d'accusation de la cour d'appel de Bordeaux devrait repondre le 18 fevrier.

Claudia Courtois


Page principale Einhorn

Page d'accueil Amgot